Le Théâtre à l'Italienne de Saint-Dizier

Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, le théâtre de Saint-Dizier a connu une profonde mise aux normes et rénovation sans rien perdre de son cachet de petit théâtre à l’italienne. Le parti pris, suivi par l’architecte du projet, Sophie Bertrand, de l’agence Fabre et Speller, spécialisée dans la rénovation et la construction de théâtres, était de rendre au théâtre de Saint-Dizier sa splendeur d’antan, de le « rafraîchir » et de « respecter au maximum » son charme actuel par une « intervention discrète ».

 
Théâtre de Saint-Dizier (violoniste)
 

Le théâtre a été mis aux normes selon le concept de scène/salle intégrées, accessible aux personnes à mobilité réduite, plus confortable sur le plan acoustique, plus pratique sur le plan scénique et considérablement embelli sans être dénaturé.

La salle compte 334 places dont 8 places pour personnes à mobilité réduite. Le parterre compte 136 places dont 2 places pour personnes handicapées en permanence plus une rangée démontable supplémentaire pour 6 personnes à mobilité réduite.
Le premier balcon comprend 98 places et le second (le poulailler) 100.
La scène, de 7mx12m, comprend un plancher détrappable et la possibilité de passer de Cour à Jardin par ses dessous, ce qui était impossible avant. La cage de scène a été complètement isolée afin de ne plus entendre les bruits en provenance de l’extérieur et réciproquement.
La coupole et son ciel ont été conservés et dotés d’un grand lustre.

Trois loges d’artistes sont à disposition dont une à changement rapide installée au niveau de la scène. La fosse d’orchestre peut accueillir 20 musiciens. La régie est positionnée face à la scène au premier balcon. Les tentures des loges impériales ont été conservées et le rideau de scène a été renouvelé.

 
Théâtre de Saint-Dizier : le parterre
 

Le hall d’entrée a été dégagé de son actuelle billetterie qui a été déplacée et installée sur le côté gauche. On y circule plus aisément. Les toilettes se retrouvent au même emplacement mais ont été entièrement rénovés. L’escalier a été élargi à ses deux bases sur sa première volée pour être mis aux normes incendie. A l’étage, le foyer a été réaménagé et retrouve son harmonie d’autrefois.

Les décors floraux de l’entre deux guerres (guirlandes de fleurs sur les colonnes, grands vases et bouquets de part et d’autre du cadre de scène) seront mis au jour et confèreront au théâtre un aspect romantique. Ces décors délicats, peints à la main, étaient cachés et recouverts d’une épaisse couche de peinture rose qui datait du lendemain de la deuxième guerre mondiale. Ils ont fait l’objet d’une étude stratigraphique par M. Mattei Lazarescu, restaurateur en peinture murale, et seront rendu à leur état d’origine.

Rappelons que le théâtre de Saint-Dizier n’a pas toujours été une salle de spectacle. Halle au blé au XIXe, il devint une halle au marché à la fin de ce siècle et comprenait alors des salons d’apparat au premier étage. Ce n’est qu’en 1906 qu’il fut transformé en théâtre dans sa configuration actuelle. Les murs étaient alors peints en clair couleur crème et ne comprenaient comme éléments de décors que des staffs et plusieurs types de dorures.

La rénovation du théâtre de Saint-Dizier a été portée par la Ville de Saint-Dizier avec la participation financière de la Région Champagne-Ardenne, le Conseil Général de la Haute-Marne et le Ministère de la culture.

 
Théâtre de Saint-Dizier (vue extérieure)